Moi aussi , j’ai été une de ces victimes de harcèlement scolaire.

Moi aussi, j’ai été une de ces victimes de harcèlement en milieu scolaire , et ce de la primaire à la fin du collège.

J’ai été scolarisé dans une école privée catholique où il n’était pas coutume de rencontrer beaucoup d’enfants métisses : croyez-moi , cela n’a pas raté.J’ai donc très logiquement vécu une forme d’exclusion à ce niveau-là.Je passais mes récréations seule dans mon coin et mes tentatives d’approche se soldaient par des échecs :  » ah non , je suis allergique aux noirs » , qu’ils disaient.C’était triste , mais c’était surtout vrai.Du coup , je me suis exclusivement concentrée sur mes cours à ce moment-là , ce qui m’a permis de sauter une classe et d’attérir au collège.

Si seulement j’avais su ce qui m’attendrait là-bas , j’aurais certainement retardé l’échéance.

Je pense que le collège a vraiment été le pire.J’ai tout simplement eu la malchance d’avoir été l’image stéréotypé de la victime : cheveux frisés indomptables , appareil dentaire , lunettes de vue et petit surpoids . Le gros stéréotype quoi. 

Cela a commencé par de petites bousculades à la sortie des cours . Puis ça a été les surnoms : sorcière , caniche , crâne d’alien , gros thon … En enfin , le pire : on me coinçait dans un coin de la cour ou dans les toilettes pour me tabasser comme ça , sans raison .On me tirait les cheveux et m’y foutait des conneries dedans comme ça , sans raison . On faisait circuler une pétition dans la classe exigeant ma mort comme ça , sans raison ( ah si , une merde comme moi ne méritait pas de vivre).Les surveillants , les profs dans tout ça ? Rien , ou quelques rappels désintéressés . 

Du coup , je me réfugiais dans la nourriture . J’ai pris 15 kilos en un an et frôlais l’obésité. Mais plus je grossissais , et plus ça empirait : un vrai cercle vicieux. Je feignais d’être malade pour ne pas aller en cours et restais cloîtrée dans ma chambre. 

Est-ce qu’ils ont reconnu leurs actes ? Non , certainement pas. J’ai beau avoir minci , avoir été dans une prépa parisienne et m’épanouir enfin , ce seront toujours les mêmes qui se permettront de me regarder de haut. 

La seule différence , c’est qu’aujourd’hui j’en ai plus rien à foutre . Aujourd’hui je sais ce que je vaux.

Publicités

Une réflexion sur “Moi aussi , j’ai été une de ces victimes de harcèlement scolaire.

  1. je pensais avoir morflé à l’école, en fait, en te lisant, je constate que c’était rien comparé à toi. On m’a rarement frappé (c’était surtout en primaire). Là, tu as été victime de discrimination pour ta couleur … Aucun enfant ne devrait subir de choses aussi cruelles (cela dit, les adultes non plus). Tu dis que tu as minci , fais une prépa qui te plait et être épanoui, c’est l’essentiel. J’espère que tu es heureuse. Bon courage.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s